ATH - Handball - La passion est du genre feminin

Que cherchez vous?

  • avec videoAvec Vidéo
  • gratuitGratuit
  • anniversaireAnniversaire possible
  • accessible fauteuils et poussettesaccessible fauteuils et poussettesAccessible aux fauteuils et poussettes
  • accessible malentendantsAccessible malentendants
  • accessible malvoyantsAccessible malvoyants

Vie de famille : les grands-parents

Entre nous >
publié le 24/10/2016

Vie de famille : les grands-parents

 

Quand on a la chance de vivre assez près des grands-parents de nos enfants, le lien qui se crée entre eux du fait de cette proximité est, à mon avis, formidable. Quand j'étais petite je fréquentais mes grands-parents de manière sporadique. Je les voyais en moyenne une fois par an pour les fêtes. Je connaissais donc mes grands-parents mais pas très bien, et n'avais pas de "vraies" discussions avec eux. Mais en grandissant mes liens avec mon grand-père ont un peu changé. Il est désormais mon seul aïeul encore en vie et il me transmet ses souvenirs, me parle avec une immense bienveillance et beaucoup d'amour. Cette relation m'émeut et je souhaite que mes enfants puissent connaître la même chose.

 

Alors oui ce n'est pas toujours facile. Et tout le monde n'est pas forcément proche de ses parents. Soit à cause des modes de vies différents, ou des personnalités des uns et des autres, ou tout simplement à cause de la distance qui sépare. Mais lorsque la distance est faible et que les relations sont bonnes ou du moins pas trop mauvaises, créer un lien entre ses enfants et leurs grands-parents est une richesse pour les uns comme les autres. La relation enfant / grands-parents n'est pas la même que enfant / parents. Elle est plus apaisée car les grands-parents n'ont pas le même rôle d'éducateurs que les parents, mais plutôt un rôle de transmission et d'accompagnement. Ils ne sont pas non plus des copains. Ils sont des membres importants de la famille et ont une place particulière due à leur âge. Ils ont une expérience de la vie différente, ils ont connu des époques révolues et des modes d'éducation bien différents. Ils sont bien souvent très attachés à leurs petits-enfants. Mais ils ne sont pas là non plus pour tout accepter et peuvent très bien refuser de recevoir chez eux leur petit-enfant qui a dépassé les bornes, le temps que l'enfant comprenne qu'il s'est mal comporté.

 

Quand les enfants ont la chance d'être dans une école proche de la maison de leurs grands-parents, il n'est pas rare qu'ils passent régulièrement une heure ou deux chez eux après l'école le temps que les parents sortent du travail pour les rechercher. Ils font leurs devoirs avec eux et cette tâche, qui devient souvent conflictuelle à la maison, se passe plutôt mieux.

 

Pour les enfants, cette relation particulière avec leurs grands-parents est très chouette. Ils les connaissent bien, leur disent les choses sans crainte, des choses parfois qu'ils ne veulent pas ou ne peuvent pas dire à leurs parents. Ils sont très attachés à eux et apprennent beaucoup à leur contact. Ils prennent aussi l'habitude de fréquenter des personnes âgées (plus ou moins), à voir leurs difficultés liées à leur âge, et à les respecter.
Et inversement pour les grands-parents, chercher les enfants les bouscule un peu et les oblige à avoir un rythme. A leur contact ils restent  "dans le coup", ils découvrent de nouvelles choses et apprennent aussi beaucoup. Ils souffrent moins de solitude.
Pour les parents, c'est une chance. Non seulement ils ont une aide précieuse pour s'occuper de leurs enfants lorsqu'ils ne sont pas disponibles mais leur relation avec leurs propres parents évolue aussi. Bien entendu il ne s'agit pas d'être d'accord sur tout et il faut faire des concessions. Il est important dès le départ de se mettre d'accord sur les points importants. Mais il faut aussi se faire confiance et admettre que les règles en vigueur dans la maison des grands-parents ne sont pas forcément les mêmes qu'à la maison. Et c'est tant mieux. Les enfants comprennent vite qu'il existe des différences et ils s'y adaptent très bien.
Bref la relation grands-parents / petits-enfants est une relation gagnante pour tous à condition que chacun reste dans son rôle.

 

Tout n'est pas tout rose, comme dans toutes les relations d'ailleurs. La communication entre les uns et les autres est primordiale. Il faut trouver un équilibre. Les grands-parents doivent trouver leur juste place dans cette relation. Ils ne doivent pas prendre celle des parents et les parents ne doivent pas non plus leur imposer une place qui n'est pas la leur. Il faut aussi respecter la vie des grands-parents et être à leur écoute. S'ils sont fatigués il vaut peut-être mieux laisser les enfants aux services périscolaires de temps en temps. Tout est histoire d'équilibre. A vous de trouver le vôtre, mais ça vaut le coup, oui, ça vaut vraiment le coup !
 

 

Crédits photos tous droits réservés ©A. dVR