cercle des mémoires Alix

Que cherchez vous?

  • avec videoAvec Vidéo
  • gratuitGratuit
  • anniversaireAnniversaire possible
  • accessible fauteuils et poussettesaccessible fauteuils et poussettesAccessible aux fauteuils et poussettes
  • accessible malentendantsAccessible malentendants
  • accessible malvoyantsAccessible malvoyants

La cathédrale de Strasbourg du haut de mes 33 mois

Entre nous >
publié le 07/03/2016

La cathédrale de Strasbourg du haut de mes 33 mois !

Voilà bien longtemps, plus de 33 mois en tous cas, que nous avions l'intention de montrer aux enfants la plate-forme de la cathédrale de Strasbourg. Nous attendions que la petite dernière puisse monter sans être portée. Voilà qui est chose faite, et à refaire.

 

Aux pieds de Notre Dame, la miss est impatiente de monter tout là-haut. Bon, d'abord elle croit qu'il faut escalader, et elle semble légèrement déçue d'apprendre qu'il y a un escalier. Mais rapidement cet escalier en colimaçon, étroit et plein d'ouvertures sur l'extérieur l'intéresse.

 

Les grandes et leur papa foncent devant. Pour nous il n'est pas question de faire la course. Inutile de s'épuiser dès les premières marches car il faudra tenir jusqu'en haut. J'appréhende un peu le moment où P'tite puce se laissera tomber parterre, molle comme un chamallow au soleil, pour que je la porte. Mais non, les marches se succèdent sans aucun signe de faiblesse. Nous nous arrêtons régulièrement pour regarder les gargouilles, découvrir des statues, admirer la vue. Ces pauses nous permettent de reprendre notre souffle mais aussi de laisser passer les visiteurs qui nous suivent. La petite se prête au jeu et me montre des détails que je n'avais jamais remarqués. Elle salue aussi toutes les personnes qui défilent devant nous.

 

D'observations en rires nous voilà 332 marches plus haut, sur la plate-forme !

P'tite puce, 33 mois, est montée jusque-là sans être portée une seule fois. Quand je la félicite, elle rougit de fierté.

Pour la descente nous gardons à peu près le même rythme et nos pauses "observation".

 

Arrivés en bas, nous décidons de découvrir le nouveau vitrail que la Cathédrale a acquis pour les mille ans de ses fondations. Ce vitrail haut de 9 mètres a été inspiré d'une toile de 1481 du peintre flamand Hans Memling. Nous restons un bon moment à l'observer, jusqu'à ce que les enfants comprennent que ce visage géant du Christ est composé de centaines d'autres visages, plus exactement composé des portraits de 150 anonymes.

 

Rappelons que la cathédrale de Strasbourg a fêté en 2015 le millénaire de ses fondations et qu'elle est la deuxième cathédrale la plus visitée de France, après Notre Dame de Paris. Parmi ses nombreux joyaux, l'horloge astronomique est fantastique, même si notre grande détourne les yeux au passage de la Mort.

 

Informations 

La montée à la plate-forme de la Cathédrale de Strasbourg : 
du 1er avril au 30 septembre, tous les jours de 9h30 à 20h (dernière montée à 19h30)
du 1er octobre au 31 mars, tous les jours de 10h à 18h (dernière montée à 17h30)

L'accès à la plateforme est fermé les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.

Tarif normal : 5€
Tarif réduit : 3.50 € (de 5 à 18 ans)
Gratuit pour tous le premier dimanche de chaque mois.

Nous vous conseillons de bien couvrir vos enfants, il y a beaucoup de vent là-haut.
Comptez environ une heure pour monter, visiter, et redescendre.

 

Le nouveau vitrail :
A découvrir dans la chapelle latérale située à proximité de l'horloge astonomique.
La Cathédrale est ouverte tous les jours de 7h00 à 11h20 et de 12h40 à 19h00. Les visites sont interdites durant les offices.

 

L'horloge astronomique :
Film de présentation à 12h et jeu des automates à 12h30
Contribution : 2 €.
réduite à 1,50 € (étudiants et enfants de 6 à 18 ans)
Gratuit : enfants - 6 ans.
Les dimanches et jours fériés, le film n'est pas projeté et l'accès à l'horloge est gratuit