maison a vendre benfeld

Que cherchez vous?

  • avec videoAvec Vidéo
  • gratuitGratuit
  • anniversaireAnniversaire possible
  • accessible fauteuils et poussettesaccessible fauteuils et poussettesAccessible aux fauteuils et poussettes
  • accessible malentendantsAccessible malentendants
  • accessible malvoyantsAccessible malvoyants

Voyager en voiture avec les enfants

Entre nous >
publié le 17/07/2017

Voyager en voiture avec les enfants

 

Le jour du départ a sonné. Les préparatifs sont derrière nous, les 10 heures de voyage devant ! Avec leurs lots de cris, de vomis, de "je m'ennuie" et de "zut, chérie (ou chéri) j'ai raté la sortie !". Pour minimiser au maximum ces désagréments mieux vaut être organisés. Certains préfèrent voyager de nuit car les enfants dorment, il ne fait pas chaud et il n'y a pas beaucoup de monde sur la route. D'autres préfèrent quand même la journée car ils sont plus à l'aise pour conduire quand il fait jour, les enfants n'ont pas besoin d'être réveillés en pleine nuit, ils en profitent pour voir du pays...

 

Avant de partir

Quelques jours plus tôt, nous vérifions l'état de la voiture : pneus en bon état et bien gonflés, liquides à niveau (huile, refroidissement, lave-vitre...), phares qui fonctionnent bien, freins, etc.
Nous avons repéré sur le trajet les aires d'autoroutes avec des jeux  et quelques petits détours rapides à faire si le besoin s'en fait sentir.

La veille du départ, nous préparons les valises et chargeons la voiture. Et nous prévoyons le "sac de survie". Dedans : petits pots et bibi pour bébé, de l'eau en gourde pour chacun, des choses à manger, des lingettes et un rouleau de papier toilette, des sacs à vomi, les doudous et mini-couvertures des petits, lunettes de soleil pour tous, musique et contes à écouter, des petits jeux, tablette, petite trousse à pharmacie. Et bien entendu tout le nécessaire pour bébé : sac à langer, dodo nomade, petits jeux, brumisateur...

Le jour du départ

Nous nous levons tôt et prenons un petit déjeuner tranquille. Malgré nos effort pour penser à tout la veille, l'atmosphère est électrique : "T'as pensé à descendre les poubelles ?" - "T'as demandé au voisin s'il pouvait passer arroser les plantes ?" - "Maman, t'as pris mon chat gris ?" - "T'as bien fait le plein hier ?"
La petite dernière a peur qu'on l'oublie, les grandes se chamaillent. Bébé, lui, se demande bien ce qu'il se passe.

Nous nous sommes tous habillés avec des vêtements souples et amples. Pas question d'avoir une ceinture de pantalon qui vous écrase l'estomac toute la journée !
La voiture est chargée, les enfants sont confortablement installés, le GPS est prêt, la carte bleu est à portée de main, c'est parti !
Là en général nous arrivons en bas de la rue et l'un de nous dit : "J'ai oublié : - d'éteindre la lumière de la salle de bain - mes baskets pour courir - mon téléphone sur la table - la bouteille de Gewurtz pour Nico..." Demi-tour, car il est encore temps. On en profite pour refaire un tour du propriétaire et cette fois c'est le vrai départ. Il fait à peine jour, les rues sont encore désertes.

 

Pendant le voyage

Nous jouons à des jeux en famille (sauf celui qui conduit, hein !). Soit le jeu des couleurs : quand on voit une voiture rouge il faut dire "cerise" quand on en voit une bleu "ciel", quand on en voit une blanche "neige" etc...A vous d'inventer.  Soit nous jouons au jeu de l'histoire la plus longue : un joueur commence une histoire et chacun notre tour nous la complétons en reprenant depuis le début.

Nous nous arrêtons régulièrement pour des petites pauses rapides, puis nous faisons au moins deux grandes pauses : à midi et à 4 heures sur des aires repérées à l'avance.

 

Les voyages sont toujours éprouvants. Il est très rare que nous fassions d'aussi longs trajets en une seule fois. En général, quand nous en avons le temps, nous coupons nos voyages en deux et en profitons pour passer une nuit chez mamie, chez tonton ou chez des amis. Mais parfois ce n'est pas possible. Les pauses sont vraiment primordiales, pas seulement pour les conducteurs, mais aussi pour les enfants. Ils trépignent, rechignent, se plaignent que c'est trop long. Soyez indulgents avec eux, car ils ont raison !

Mais au bout de la route : LES VACANCES !
Du moins, à l'aller...