Que cherchez vous?

  • avec videoAvec Vidéo
  • gratuitGratuit
  • anniversaireAnniversaire possible
  • accessible fauteuils et poussettesaccessible fauteuils et poussettesAccessible aux fauteuils et poussettes
  • accessible malentendantsAccessible malentendants
  • accessible malvoyantsAccessible malvoyants

Voyage à vélo en famille

Entre nous >
publié le 30/05/2022

Voyage à vélo en famille

Voilà quelque temps déjà que nos rêvions de faire un voyage à vélo en famille. Nous avons quatre enfants de 5, 9, 11 et 16 ans et nous voulions que tout le monde pédale. Nous avons choisi un voyage facile, pas trop long et sécurisé.

 

Quel trajet en combien de temps

Projet initial : 88 km environ

Strasbourg - Sarrebourg en train / Sarrebourg - Canal de la Sarre à Diane-Capelle par la route / Véloroute du Canal de la Sarre - écluse 16 / écluse 16 - Hinsingen par la route = 44 km environ

Dodo et repos d'une journée chez nos amis - re-dodo et chemin inverse.

 

Trajet réellement fait : 110 km environ

Strasbourg - Sarrebourg en train / Sarrebourg - Bébing par la voie verte / Bébing - Canal de la Sarre à Diane-Capelle par la route / Véloroute du Canal de la Sarre - écluse 17 / écluse 17 - Hinsingen par la route = 49 km environ

Dodo et repos d'une journée chez nos amis - re-dodo et chemin inverse comme ceci : Hinsingen - écluse 17 par la route / écluse 17 - pont de Gondrexange par la véloroute du Canal de la Sarre / pont de Gondrexange - Hesse par la véloroute du Canal de la Marne au Rhin / Hesse - Sarrebourg par la voie verte = 61 km environ

 

Pourquoi avons-nous changé nos plans ? Résumé de notre voyage

L'aller

Arrivés à la gare de Sarrebourg, deux policiers nous ont demandé où nous allions comme ça avec nos 4 enfants, nos 6 vélos, et notre barda. Nous leur avons expliqué notre trajet et ils nous ont déconseillé de prendre la route entre Sarrebourg et Diane-Capelle car même si la circulation n'est pas dense et que les voitures ne vont pas très vite sur ces petites routes de campagne, il n'empêche que la visibilité n'est pas bonne. Ils décident de nous escorter jusqu'au départ de la voie verte au bord de l'étang Lévêque. De là, nous rejoindrons le Canal de la Marne au Rhin (6 km) puis le Canal de la Sarre (12 km). Ce trajet rallonge notre voyage de 18 km donc, mais nous avons le temps, il fait bon et si le petit fatigue on pourra toujours le tracter.

 

Seulement nous avons loupé une sortie au niveau de Bébing et avons suivi le panneau qui indiquait le Canal de la Sarre alors qu'il fallait suivre celui du Canal de la Marne au Rhin. Donc nous nous sommes finalement retrouvés sur les fameuses petites routes de campagne pour une poignée de kilomètres. Il n'y avait pas grand monde et tout s'est très bien passé.

 

Nous sommes arrivés à Diane-Capelle. Attention de bien suivre les déviations pour les vélos. Un bout de la piste le long du canal est en travaux, il faut donc la quitter et traverser la nationale pour suivre cette déviation, ce qui n'est pas du tout sécure. Soyez super vigilants ! Nous avons préféré marcher dans l'herbe avec les enfants plutôt que de pédaler sur la nationale. Il n'y a que quelques mètres à faire mais tout de même. De retour sur le Canal de la Sarre nous n'avions plus qu'à aller tout droit jusqu'à l'écluse 16 où nous attendaient nos amis.

 

La piste le long du canal est un site en propre, il n'y a donc pas de voiture. Le paysage est somptueux, les bateaux passent les écluses, nous les observons, faisons des pauses au bord des champs, écoutons les oiseaux dans les forêts, pique-niquons sur les marches de l'écluse 11. Tout est superbe ! Nous avions en plus la chance d'avoir un temps idéal : 16 à 22°C, entre ciel bleu et quelques nuages. Le petit pédale comme un chef, les filles sont ravies.

 

A l'écluse 14, il y a un port de plaisance avec des toilettes publiques, une borne de réparation de vélos en libre-service sur laquelle vous trouverez tous les outils nécessaires pour revisser une vis, regonfler vos pneus, rééquilibrer une roue, resserrer vos freins. Il y a également un grand préau avec tables et barbecue à disposition, un peu plus loin des tables de pique-nique, une aire de jeux et le café du port où vous pourrez prendre une glace ou une boisson (ils ne servent pas de repas, mais peuvent préparer des paninis pour dépanner).

Nous faisons une bonne pause ici, il est environ 14h30.

 

Le reste de notre voyage nous emmène à l'écluse 16 (où il y a un très bon restaurant gastronomique). Nos amis nous attendent là et nous conseillent d'aller jusqu'à l'écluse 17 car le chemin est moins difficile pour rejoindre leur maison. Cela rallonge encore un peu notre trajet mais personne ne s'en plaint.

Notez que l'écluse 17 se trouve peu après Harskirchen où il y a le camping Coeur d'Alsace.

 

Au final nous avons fait 49 km en 7 heures avec les pauses, le pique-nique (les erreurs de chemin)...

 

Le retour

Pour le retour nous sommes partis à 11h30 de chez nos amis pour rejoindre l'écluse 17 à Bissert et avons suivi cette fois le canal de la Sarre jusqu'à Gondrexange. Il y a là un pont métallique à franchir avec des rails pour les vélos, et c'est une petite épreuve car la pente est raide.

Nous sommes sur le Canal de la Marne au Rhin, il y a un camping tout près. Les paysages sont un peu différents et toujours très beaux. Il y a des lacs et des étangs partout, nous passons sur un pont canal sur lequel passent les bateaux et sous lequel passent les voitures. Nous suivons notre route jusqu'à Hesse, et de là nous rejoignons Sarrebourg par la voie verte. Attention, au niveau de Hesse la voie qui mène à Sarrebourg se trouve dans notre dos et le panneau qui l'indique n'est pas visible quand on arrive dans ce sens du canal. Si vous loupez l'intersection, arrivés rue du Moulin à Hesse vous verrez un panneau qui indique Sarrebourg à vélo par la voie par laquelle vous venez d'arriver. Vous aurez donc quelques mètres à faire en plus mais ça vaut le coup car ce chemin est entièrement en propre jusqu'à Sarrebourg.

Nous sommes arrivés à la gare à 17h30, donc nous avons mis 6h avec les pauses pour 61 km, et les enfants étaient encore tellement en forme qu'ils sont allés faire du vélo sur le terrain de cross de l'étang Lévêque en attendant le train !!!

 

Les trucs et astuces

 

Pour un voyage à vélo il est nécessaire d'être le moins lourd possible, donc on n'emmène que le nécessaire.

Sécurité : on vérifie bien les vélos avant de partir, on prend les casques, gilets fluos, phares, kit de réparation (rustines, chambre à air, pompes, clefs et tournevis), trousse de premiers secours, drapeau de sécurité.

 

Santé : une gourde d'eau par personne que chacun garde avec lui, des barres de céréales ou encas, crème solaire (il n'y a pas beaucoup d'ombre sur le canal), k-way, bonnes chaussures, cycliste rembourré aux fesses (on pensait pouvoir s'en passer. On regrette).

 

La gare : choisissez un train qui accepte les vélos non démontés, venez un peu en avance, repérez les ascenseurs (à Strasbourg ils se trouvent du côté du hall d'arrivée), organisez la montée dans le train (la grande qui garde les 3 petits dans le train, pendant que la maman passe les vélos au papa qui les range dans le wagon), et organisez la descente de la même façon.

 

Conclusion

Quel que soit le parcours que vous choisirez pour votre voyage à vélo, avec des enfants nous vous conseillons vivement de choisir des canaux, car les anciens chemins de halages n'ont presque pas de dénivelés et sont souvent aménagés en site propre (sans voiture). A part notre erreur à l'aller, nous avons quasiment toujours été sur des sites sécurisés (enfin sans voiture, car il est toujours possible de tomber dans le canal). Avec un enfant de 5 ans, on conseille de viser environ 40 km par jour maximum avec de bonnes pauses.

Notre prochain voyage à vélo ? La même chose mais au départ de Strasbourg - Saverne - Hinsingen - Sarreguemines = 160 km en 5 jours (retour en train). On vous dira.