Que cherchez vous?

  • avec videoAvec Vidéo
  • gratuitGratuit
  • anniversaireAnniversaire possible
  • accessible fauteuils et poussettesaccessible fauteuils et poussettesAccessible aux fauteuils et poussettes
  • accessible malentendantsAccessible malentendants
  • accessible malvoyantsAccessible malvoyants

Vie de famille : faire des économies !

Entre nous >
publié le 20/07/2020

Vie de famille : Faire des économies

La rentrée approche à grand pas, les frais qui l'accompagnent aussi. Certains frais sont incompressibles et vous ne pourrez pas y couper mais d'autres sont flexibles. Par exemple les vêtements ou les fournitures scolaires peuvent peser moins lourd dans le budget de rentrée rien qu'en suivant quelques astuces.    

 

Réutilisez les anciennes fournitures

Première chose à faire pour économiser, vérifier qu'on n'a pas déjà ce qu'il faut. Le grand classeur de l'an dernier peut certainement encore servir cette année. Le cartable de la grande devenu trop petit peut sans doute convenir à sa soeur. Le cahier d'histoire dont la moitié des pages n'a pas été utilisée peut servir de cahier de brouillon. Les intercalaires se customisent si elles ne sont pas trop abîmées.  

 

Pour les vêtements on récupère aussi, chez les grands frères et grandes soeurs, chez les cousins, cousines et amis. C'est fou le nombre de vêtements en bon état qui ne servent plus. En plus d'être économique, la récupération c'est écologique !    

 

Acheter en gros

En ce qui nous concerne nous achetons les fournitures en gros. Comme ça nous avons une réserve qui nous sert sur plusieurs années. Les achats en gros coûtent généralement moins chers qu'à l'unité, mais vérifiez bien car ce n'est pas toujours le cas. L'an dernier dans un supermarché on a remarqué que les cahiers à l'unité étaient moins chers que les mêmes cahiers par lot de 3 ou de 5 ! Ne vous faites pas avoir !

Quand vous achetez en gros vous pouvez le faire seul et créer une réserve pour l'année suivante, soit vous achetez avec des amis et vous mutualisez les coûts.    

 

Acheter d'occasion

On n'a pas toujours le réflexe (ou le temps d'aller fouiller avant d'acheter au supermarché ce qu'on n'a pas trouvé en occaz), mais les achats d'occasions sont très économiques en plus d'être écolos.  

 

Pour les fournitures scolaires ce n'est pas évident mais Emmaüs par exemple a un rayon de trousse, sacs, classeurs et autres à des prix imbattables. Pendant l'été plusieurs Emmaüs proposent aussi une salle spéciale "Rentrée scolaire". Nous y avons trouvé des protèges cahiers neufs à 10 centimes, des compas à 50 centimes, des cahiers, des feuilles, des effaceurs, des calculatrices... Jetez-y un oeil avant de faire vos achats de rentrée, ça vaut le "coût".    

 

Pour les vêtements, l'occaz c'est idéal. Les enfants grandissent vite et abîment parfois leurs vêtements si rapidement que ça finit par coûter vraiment cher.

 

Vous aimez les friperies ? Nous vous conseillons les boutiques solidaires des associations comme Emmaüs, Oxfam, Vetis, ou les ventes du Secours populaire. Vous y déposez les vêtements en bon état dont vous ne voulez plus et vous achetez des vêtements en bon état que d'autres ne voulaient plus. C'est ainsi que ma fille est repartie avec une petite robe d'été très jolie à 4 €.  

 

Pour porter des vêtements de marques triés sur le volet préférez les boutiques de dépôt-vente. Contrairement aux friperies solidaires, les habits ne sont pas des dons. Les vêtements sont déposés par un particulier qui touchera une partie de la vente. Les vêtements y sont donc un peu plus chers mais généralement en parfait état et souvent de marques connues. Notre petite a trouvé un pantacourt très classe Jean-Paul Gaultier pour 10€.    

 

Les vide-grenier, brocante, vide-dressing

C'est la saison, profitez des vide-greniers et autres brocantes pour refaire la garde-robe de vos enfants (et la vôtre aussi). On y trouve de tout, de choses superbes et des choses qu'on aurait préféré ne pas voir. Il faut fouiller : vous passerez du vêtement sale mis en boule sur un stand d'un vendeur pas très vendeur, au pile de vêtements impeccables présentés avec soin sur la table d'une maman soigneuse qui veut faire de la place dans ses armoires. L'avantage en général c'est que ce n'est pas cher du tout. Beaucoup de vendeurs sont là pour se débarrasser en espérant gagner quelques euros. Ainsi lors de notre dernière brocante un lot de 8 robes de 18 mois à 3 ans en parfait état et de grandes marques a été vendu pour 12 € à la cliente devant nous.    

 

Les boutiques solidaires ou les dépôts-vente se trouvent facilement sur internet.

Voici une petite liste de boutiques d'occasion sur Strasbourg et environs :

Emmaüs Strasbourg

Emmaüs Mundolsheim

Vetis

Le Léopard

Label Fripe

Le Cabaret du Chat

Oxfam

La petite boutique des Anges

Carijou

Et beaucoup d'autres encore...      

 

Nous vous souhaitons d'ores et déjà une bonne préparation de rentrée.